CAOUA

CAOUA

À l’angle du quai de Jemmapes et de la rue de la Grange aux Belles, était dans les années 30 un vieux bistrot, le café E. Laur, (devenu Le Pont Tournant).

Pour les curieux, il est visible à la fin de L’Atalante  de Jean Vigo. Aujourd’hui, Baptiste et Léo, un père et son fils, en ont fait un coffee shop dont la carte tourne autour des œufs Bénédicte et du pain perdu. Simple et efficace, comme la déco plutôt industrielle et brute où ressortent le bois et la pierre. Enfin, Caoua dispose d’une petite salle à l’étage avec une vue incroyable sur le pont et le Canal Saint-Martin.

98, quai de Jemmapes
Du mardi au vendredi de 8h30 à 17h30 et samedi et dimanche de 10h00 à 18h00